lundi 20 février 2017








LES GRANDS TEMOINS DE L’ECOLE MILITAIRE D’INFANTERIE DE CHERCHELL










  En hommage à ces Cherchelliens qui ont tout donné !












Marche "Des Guerriers Morts"  Chen YUE (441 - 513 APRES J.C.)

Ils chevauchaient encore silencieusement, à nos côtés !

Nous les avions croisés, traversant Ces torrents  sauvages

Qui roulent leurs eaux claires, de vasque en vasque, dans ces monts sans partage...

Sur la crête des monts  tourmentés, Nous les avions retrouvés,

Au hasard des brumes qui couronnaient les sommets.

Plus haut que les rochers, plus haut que les nuages, Vers les neuf ciels ils se sont élevés !

Et quand au soir,  derrière les monts bleus, surgit la pâle lune,   

Leurs Ombres Invaincues, devant le disque  argenté cheminent !

Et nous,  vaillants guerriers, levons nos coupes à leur mémoire !

 Quand donc  les rejoindrons-nous : Demain peut-être, Ou encore ce soir ?


 

 


CLIQUEZ CI DESSUS, POUR QUE CE CHANT VOUS ACCOMPAGNE, LORS DE VOTRE VISITE A NOS HEROS AUXQUELS VA NOTRE PROFONDE ADMIRATION ET NOTRE RESPECT....







CEUX DONT NOUS CONNAISSONS LES VISAGES   !





François d'Orléans  (1935-1960) duc d'Orléans  (MPLF)


















François d'Orléans commencera son service militaire à Mont-de-Marsan et à Pau, avant d'intégrer l’Ecole Militaire d' Infanterie de Cherchell qui formera 90% des officiers ayant combattu en Algérie. Sorti comme sous-lieutenant des Chasseurs, il sera en   opérations  en Kabylie et Le 11 octobre 1960,  trouvera la mort près du village de Michelet  alors qu’il cherche à porter assistance à l 'un de ses harkis.

Il sera décoré de la Légion d'honneur et de la croix de la valeur militaire avec Palme par le Président de la République , Le général de Gaulle écrira : « Le sacrifice du jeune prince François, mort glorieusement pour la France, ajoute un service exemplaire à tous ceux que sa race a rendus à la patrie et qui sont la trame de notre histoire ». Après une messe de requiem en la cathédrale d'Alger  il sera inhumé le 17 octobre 1960 en la chapelle royale de Dreux.

Le 8 février 1961, la Promotion 101 de l'école militaire d'infanterie de Cherchell a été baptisée sur la Place d’Armes du Vercors « Promotion Sous-lieutenant François d’Orléans »


Au cours de la cérémonie, à laquelle assistaient le Comte et la Comtesse de Paris,   sa Citation à l'Ordre de l'Armée sera proclamée devant tous les élèves officiers de la Promotion 102 qui rendaient les honneurs : « Jeune officier animé du plus haut idéal et accomplissant avec simplicité les missions les plus difficiles. A remarquablement réussi comme chef de poste dans les villages kabyles qu’il a grandement contribué à pacifier par le rayonnement de sa personnalité. Toujours volontaire pour les actions de commando de chasse, s’est particulièrement distingué le 16 juin 1960, dans les Aït-Ouabane, où sa section a mis hors de combat 7 rebelles armés. Le 11 octobre 1960, a trouvé une mort glorieuse près du village de Taourirt Ali Ounasseur (Grande Kabylie) en conduisant une manœuvre hardie pour dégager un de ses harkis blessé ».



DE CHERCHELL AUX DJEBELS...






UN GRAND TEMOIN !




 FRERE PAUL FAVRE-MIRVILLE 
FRERE CISTERCIEN DE TIBEIRINE
57 ans, moine depuis 1984, revenu en Algérie depuis 1989.
 Il était chargé du système d'irrigation du potager du monastère de THIBEIRINE...

  Cherchellien de la PROMO 902




LES OLIVIERS DE THIBEIRINE...







Sous-Lieutenant Yves ALLAIRE

1er RCP

Remarquable officier issu de Cherchell commandera une section de combat au 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes d’abord, puis dans ceux du Groupement de Commandos Parachutistes de réserve générale.
mortellement blessé le 29 juin 1959..
     

Elève de l'Ecole Militaire d'Infanterie de Cherchell (EMIC) sorti dans les premiers sous lieutenants de sa Promotion,  le 8 Aout 1958, Yves Allaire demandera les Paras au 1er RCP

Il trouvera la mort au combat !



  
LES GRES DU KEF MIMOUNA !

« Jeune officier d’un courage et d’un allant confirmés, au cours des multiples engagements auxquels il avait pris part dans les rangs du 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes d’abord, puis dans ceux du Groupement de Commandos Parachutistes de réserve générale.


Le 29 juin 1959, héliporté à la tête de sa section dans le Kef Mimouna (secteur d’Aflou, zone opérationnelle de l’Atlas Saharien) a immédiatement engagé le combat dans un terrain difficile, tenu par un adversaire nombreux, bien dissimulé et bien abrité.


Manœuvrant avec décision, a enlevé successivement plusieurs positions, causant chaque fois aux rebelles des pertes sérieuses. A été mortellement blessé au cours d’un assaut.


Restera longtemps dans le souvenir de toutes les troupes aéroportées, non seulement parce qu’il était un combattant exemplaire, plein de foi et de certitude pour la grandeur de la tâche qu’il accomplissait, mais aussi parce qu’il était un camarade éprouvé, modeste et dévoué, sachant attirer l’estime de ses chefs et l’affection de ses subordonnés ».    



SOUS LIEUTENANT HENRI ANNEBIQUE

    MORT LE   28 03 1961 LORS DU  COMBAT DE  BEL AYEL

   
      
    


UN SIMPLE NOM SUR UNE STELE DE CALCAIRE !





NOTRE CAMARADE, L'ASPIRANT BLAHA MEKERTA, AFFECTE AU 2ème R.I. ET MORT LE 17 AOUT 1960,  DONT LE NOM SERA DONNE A LA PROMOTION 101

Citation à l’ordre de l’Armée : 

« Chef de section et combattant d’un grand courage, s’est distingué dès son arrivée à l’unité. Le 16 août, au retour d’une opération dans le Douar Zenime, s’est heurté avec ses éléments à une résistance ennemie du Djebel Bou-Habel au Sud de Stéphane-Gsell Berrouaghia. Bien que pris sous le feu brutal des rebelles, a riposté. Tiré à bout portant, a été grièvement blessé au cours de l’engagement. Magnifique exemple de dévouement et d’abnégation. Est décédé des suites de ses blessures ».




DJEBEL BOU HABEL PRES DE BERROUAGHIA 




























DENIS HOUSSAT ASPIRANT DES CHASSEURS ALPINS
MORT A AIT ADELLAB, TIFILKOUT, GRANDE KABYLIE LE 6 JUIN 1961


  



LE DJEBEL SUPLOMBANT TIFIKOULT  DURDJURA 
  








LE COLONEL FRANCOIS RAOUL PORTE SUR UN PAVOIS !
 PROMOTION 102 : CAPITAINE CLAUDE BARRES

      photo Arnaud de Vial janvier 1961






Le lieutenant Raoul a été notre instructeur exigeant, comme chef de la Septième Section de la 10ème Compagnie (Capitaine Dorr) Promotion Capitaine Claude Barrès (102)




LA PHOTO DE LA TRAVERSEE DE L OUED BELLAH EN CRUE, EN JANVIER 1961, A BRINCOURT,  IMMORTALISANT LE GROUPE COMPOSE : 
DE GAUCHE A DROITE : JEAN-PIERRE BRULARD (MPLF) (CH.L.H., C.V.M. AVEC PALME), ALAIN COPEL COLONEL DES PARAS AYANT LIBERE KOLWEZI,(CH.L.H., OFFICIER O.N.M., OFFICIER O.N.M. IVOIRIEN ET GABONNAIS; M.O.J.S.),
 LE COLONEL FRANCOIS RAOUL (O.L.H., OFFICIER O.N.M. CROIX DE GUERRE TOE, C.V.M...) ROGER STELLA (O.N.M.) ET JEAN PIERRE MORVAN (CH.L.H., CH. O.N.M.,  C.V.M.)


  

MONUMENT ELEVE LA OU EST MORT ANDRE BRULARD













ASPIRANT ANDRE ESPRIT  MORT A 24 ANS, LE 8 MARS 1962










CITATION A L' ORDRE DE L' ARMEE:
« Élève-officier de tout premier ordre qui depuis son arrivée à l’École militaire de Cherchell s’est fait spécialement remarquer par sa personnalité et son enthousiasme. Le 8 mars 1962 au cours d’une sortie en zone rebelle, a été grièvement blessé lors d’un accrochage au Marabcha, secteur de Cherchell. Est tombé en servant l’arme automatique de son groupe dès le début de l’engagement face à un ennemi particulièrement agressif. Est décédé des suites de ses blessures."
 
André Esprit est le dernier mort de Cherchell !


 SECTEUR DE MARABCHA  ET DE L' OUED BELLAH








ADIEUX  DES CHASSEURS  ET DES OFFICIERS  DE CHERCHELL A SERGE FANTINEL  COMMANDANT AU 10° CHASSEURS  ET HEROS DE DIEN BIEN PHU 
COMMANDEUR DE LA LEGION D'HONNEUR, CROIX DE GUERRE AVEC PALME...

Serge,
Tu es et tu étais, de nous tous, celui qui avait réalisé le plus inoubliable chemin, commandant sous le feu des Viets ces hommes qui ont transformé les choix inconséquents des états-majors d’ alors en CE COMBAT DE LEGENDE qui a pour nom   « DIEN BIEN PHU », dont toute notre génération porte le souvenir et l’ exemple comme nous  gardons celui des souffrances endurées !
Nous sommes par le cœur et par l’esprit avec toi et avec ta famille et en tant que CHASSEURS ET OFFICIERS nous te rendons les honneurs, à l’heure de ta Mort.

ADIEU  FRERE D'ARMES ENTRE TOUS!









Ils ne savaient pas que c’était impossible !

alors, ils l’ ont fait !

Mark Twain





 



 (CHIFFRES  A INCREMENTER AU FUR ET A MESURE DE L' ANALYSE DES ARCHIVES)













CE CHIFFRE DOIT ETRE MAJORE DES PERTES EN SERVICE COMMANDE, PAR ACCIDENTS EXPLOSIONS DONT UNE ESTIMATION DONNE PLUS DE 120 PERTES SUPPLEMENTAIRES


EN ANALYSANT LES DATES DES DECES PAR RAPPORT A LA DATE DE SORTIE DE LA PROMOTION CORRESPONDANTE IL APPARAITERAIT  QU'ENVIRON 80% DES PERTES AU COMBAT ONT EU LIEU DANS LES

SIX MOIS QUI SUIVAIENT !


ON PEUT LOGIQUEMENT EN DEDUIRE QU'IL Y AVAIT UNE PERIODE A TRES FORT RISQUE : CELLE DE LA PRISE DE COMMANDEMENT  AU FEU , SUR LE TERRAIN


LES CHERCHELLIENS AFFECTES DANS GRANDES UNITES OPERATIONNELLES SEMBLENT AVOIR EN UN TAUX DE PERTES EQUIVALENT AUX AUTRES UNITES,  MOINS PUISSANTES ET MOINS STRUCTUREES AU NIVEAU ENCADREMENT, EN CONSEQUENCE, PLUS SENSIBLES AUX EMBUSCADES ET ACCROCHAGES DUS AUX ADVERSAIRES "LOhttp://cherchelliens.blogspot.fr/2014/11/blog-post.html


N.B.: LES DIFFCULTES D'ACCES AUX INFORMATIONS ET AUX ARCHIVES DOIVENT PONDERER CES PREMIERES CONCLUSIONS : CELLES-CI SERONT AMELIOREES AU FUR ET A MESURE DE     L' AVANCEMENT DE NOS CONNAISSANCES











CETTE EFFIGIE DE MASSINISSA, ROI DE MAURETANIE, RAPPELLE QUE CE PAYS FUT FONDE PAR LES NUMIDES, DES BERBERES...
   LES ROMAINS ONT ENRICHI CETTE CIVILSATION, ET LA REGION FUT EXTREMEMENT PROSPERE, AVANT D'ETRE
 ENVAHIE PAR LA MOUVANCE ARABE, AUX SIECLES SUIVANT L'HEGIRE.

NOTRE ECOLE MILITAIRE DE CHERCHELL ETAIT ETABLIE PAR DESSUS
 LES RUINES DE CETTE BRILLANTE
CIVILISATION 




FIN